Hors Série,  Une

Trae Young : un seul être vous manque…

Tout le monde connait cette maxime et saurait la finir.

Dans le cas de Trae, sa blessure, au final de courte durée, nous a révélé à quel point il était important dans le système mis en place par Lloyd Pierce.

Trop ? Peut-être.

Il est un peu tôt dans cette saison pour vraiment tirer des conclusions, mais déjà des tendances peuvent se dégager. Young a été exceptionnel sur ses 3 premiers matchs même si celui contre les Sixers a été plus poussif.

Des stats reluisantes mais inquiétantes

Source : Sarah Stier/Getty Images

Avec des moyennes, avant sa blessure, de 34 points, 9 passes décisives et 6 rebonds, le tout à 51.5% au tir dont 52% à 3 points, il a tout simplement repris la saison là où il l’avait laissé l’année dernière. En mieux.

Néanmoins on a vu que sans lui, l’attaque des Hawks avait beaucoup de mal à avancer et à produire ce qu’elle devrait. Prenons les stats pour illustrer le tout.
Commençons par le taux d’usage, ainsi il a la balle 36.6% du temps quand il est sur le terrain. C’est plus de 8% de plus que l’année dernière. Seulement 3 autres jours ont un taux d’usage supérieur à 35% en ce début de saison.
Il s’agit de Derrick Rose (35.5%), Kawhi Leonard (40.1%) et James Harden (40.3%).

Autre statistique prouvant à quel point il est omniprésent dans le système en place, c’est le pourcentage de paniers où un joueur à fait la passe décisive.
Ainsi Trae est dans le top 3 avec 48.2%. Les autres joueurs composant le top 5 ?
Westbrook : 45.8%
Brogdon : 46.6%
Derrick Rose : 51.6%
LeBron : 54.3%
Il a aussi pris 16.7% des shoots de l’équipe pour l’instant. En ayant joué 3 matchs et seulement 11 min dans le match où il s’est blessé.

Cela montre forcément son côté Valuable et sa capacité à porter l’équipe en ce début de saison. Mais ça montre aussi la faiblesse de ce qu’il se passe autour.

Le reste de l’équipe à mieux impliquer.

Source : Layne Murdoch Jr / Getty Images

Trae a été chaud sur ses 3 premiers matchs avant sa blessure, ce qui explique aussi qu’il ait tant eu la balle dans les mains. En effet, on le sait, particulièrement en NBA, quand un joueur est parti pour faire un gros match, on le nourrit tant qu’on peut pour qu’il nous porte vers la victoire. Et c’est clairement ce qu’il s’est passé avec Trae. Avec 21, 25 puis 20 tirs tentés lors de ses 3 matchs pleins, il a été abreuvé de ballon.
Ce qui peut expliquer aussi le peu d’implication à la création des autres joueurs.

Mais il n’empêche qu’il est urgent pour les Hawks de se trouver un autre créateur, ou de créer un système de jeu sans réel créateur (façon Budenholzer 2015), quand Young n’est pas sur le terrain.

Sans vrai autre meneur dans l’effectif (Turner ayant joué majoritairement ailier dans sa carrière. Seulement 48% de son temps de jeu l’année dernière à Portland est au poste de meneur, pour un total en carrière de 5% de temps de jeu), il faut que Pierce apporte une réponse rapide à ce problème :
Que fait-on quand Young n’est pas sur le terrain.

Lors du Game 5 contre Miami, avec Young et Turner out, Pierce a tenté de mettre Reddish à la mène. Ce qui s’est avéré catastrophique.
29 minutes, 9 points (2/11 au shoot, 1/4 à 3pts, 6 rebonds, 4 assists, 1 TO et un +/- de -18. Il est fort probable que Pierce ait tenté de lancer Reddish, dans le dur depuis le début de saison, pour qu’il fasse ses armes et qu’il ait un déclic, mais force est de constater que ce fût un échec. Pour autant, il ne faut pas déjà abattre Reddish dont c’est le 5ème match, et qui n’a pas pu s’entrainer de l’été du fait d’une blessure.

Quelle(s) solution(s) ?

Source : Kevin C. Cox / Getty Images

La solution se trouve donc ailleurs. Au moins pour l’instant, le temps que Reddish reprenne confiance en lui et dans son shoot. Bembry a montré par le passé qu’il était capable de prendre la mène. Sur de courte période, certes, mais il en est capable.
Carter, avec son expérience et son intelligence pourrait faire l’affaire le temps de quelques minutes.
Ainsi se partager les 18/20 minutes à la mène entre Bembry / Carter et Reddish quand il sera prêt pourra être une option viable.

Il y a fort à parier que c’est ce vers quoi Pierce va s’orienter au fur et à mesure de la saison.

Peut-être aussi que les Hawks vont envisager un trade ou de signer une meneur de métier. On pense évidemment à l’ancien Hawk Jeremy Lin, parti jouer en Chine, qui faisait une très bonne saison avec les Faucons la saison passée.

Néanmoins il apparaît clairement que les Hawks doivent trouver une solution rapidement s’ils veulent éviter un trop gros écart entre les moments ou Young est sur le terrain, et les moments où il est sur le banc. Pour plusieurs raisons, telles que la fatigue, la rotation et pour parer à d’éventuelles futures blessures.

Source statistique : Basketball-reference.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *